E-paiement et la confiance du consommateur marocain

Le paiement en ligne connaît un développement fulgurant au Maroc,nombre de Marocains ont, en effet, adopté cette façon de faire ses achats sur un simple clic, via ordinateur, smartphone ou tablette. 
Ce changement d’habitude des consommateurs puise ses sources dans une meilleure connaissance du système de paiement en ligne. Une confiance palpable s’est instaurée entre le Marocain lambda et l’interface électronique à laquelle il confie ses identifiants et mots de passe sans hésitation.

 Ce mode de paiement qui était autrefois peu prisé se démocratise. Et pour cause, la confiance des Marocains dans le e-paiement se renforce eu égard aux technologies pointues utilisées pour la sécurisation des transactions. Ce regain de confiance se traduit par les indicateurs performants de l’activité e-commerce. Se référant aux dernières statistiques du secteur, les achats en ligne ont affiché des hausses fulgurantes aussi bien en termes d’opérations qu’en termes de valeurs .

L’usage des cartes étrangères dans le paiement électronique au Maroc est devenu fréquent. Le nombre d’opérations y afférent a grimpé de 11,5% en 2017, soit 118.355 transactions contre 106.121 transactions une année plus tôt. Leur valeur s’est affirmée, quant à elle, de 29% atteignant ainsi les 200,2 millions de dirhams contre 155,1 millions de dirhams en 2017.

Achat en ligne : Changement des habitudes des marocains

Ces dernières des années le secteur e-commerce s’est grandement evolué , il est en plein essor au Maroc, avec quelques 700 sites e-commerce, le nombre de plateformes en activité dans le royaume.

Les paiements en ligne ont progressé de 49,3% en moyenne annuelle,passant de 1,94 million d’opréarations à 6,47 millions,les flux générés de la période ont plus que doublés.

La tendance a connu une accélération en 2017, avec une progression de 52,3% à 2,44 milliards de DH pour 6,47 millions d’opérations (+84,2%), soit 740 transactions en ligne par heure. Au Maroc, les sites les plus contributeurs restent ceux des compagnies aériennes, des télécoms, des facturiers et des services e-Gov.

La forte baisse du panier moyen est le signe que le paiement en ligne se démocratise chez la population bancarisée. Le montant moyen payé en ligne en 2017 est de 376 dirhams, contre 538 DH en 2014.
Cette baisse provient de l’augmentation du nombre de commerçants acceptant les cartes de paiement, mais aussi du réflexe désormais ancré chez des consommateurs de substituer la carte aux règlements en espèces.